Le tarif d'assurance automobile

Vous avez pu entendre les termes "prime" ou "cotisation" d'assurance automobile : ils sont synonymes. Ces deux termes désignent le prix à payer pour votre assurance automobile. La prime est souvent annuelle, mais vous pouvez demander à votre assureur de la fractionner, de façon à la payer de façon mensuelle, trimestrielle, ou semestrielle. Dans ce cas, des frais peuvent être ajoutés par l'assureur. Le fait de payer mensuellement ne change pas la durée du contrat, qui est généralement d'un an renouvelable.

Avertissement : nous n'avons pas dans ces pages l'ambition d'être totalement exhaustif à propos des critères et des paramètres de calcul du tarif d'assurance automobile. En effet, ces critères sont nombreux et complexes, et dépendent des différentes compagnies d'assurance. Notre objectif est plutôt de vous donner les éléments de comparaison qui vous permettront de mieux comprendre ce qui fait varier à la hausse ou à la baisse le tarif de votre assurance automobile, et vous pourrez ainsi chercher plus facilement votre meilleur tarif d'assurance automobile.

Avant cela, voici un rapide résumé du processus qui permet de calculer votre prime d'assurance :

  • chaque garantie d'assurance automobile (vol, incendie, bris de glace, etc...) a un coût qui tient compte du risque et de la fréquence des sinistres,
  • pour chaque garantie, l'État prélève des taxes (différentes pour chaque garantie) qui sont donc ajoutées sur votre prime,
  • l'assureur ajoute des frais, auxquels s'ajoutent encore des taxes,
  • enfin, vous pouvez peut-être bénéficier de réductions tarifaires diverses : forfait kilométrique, autres contrats chez la même compagnie, promotions et autres opérations commerciales. Ces réductions font baisser votre prime.

Qu'est-ce que la commission ?

  • Si vous vous êtes adressé à un courtier ou à un intermédiaire, la compagnie peut lui reverser une partie de la prime : il s'agit de la commission, qui peut varier de 15 à 30%.
  • Si vous vous êtes adressé au bureau d'une compagnie, la compagnie ne verse pas de commission, elle garde cette part pour financer ses frais généraux (pour verser des salaires à ses employés par exemple).

 

 

En savoir plus...

Suite à un accident causé par un tiers responsable, l'assureur effectue les démarches et si nécessaire les poursuites judiciaires pour lui réclamer la réparation pécuniaire :

  • des dommages corporels causés aux personnes assurées (sauf si le recours est dirigé contre l'assuré ou ses ayants droit)
  • des dommages matériels causés au véhicule assuré.
  • ...
... Consultez la suite de cet article en cliquant sur le lien défense pénale et recours.